Le judaïsme ancien du VIe siècle avant notre ère au IIIe siècle de notre ère : des prêtres aux rabbins (Nouvelle Clio) par Simon Claude Mimouni

Le judaïsme ancien du VIe siècle avant notre ère au IIIe siècle de notre ère : des prêtres aux rabbins (Nouvelle Clio) par Simon Claude Mimouni

Titre de livre: Le judaïsme ancien du VIe siècle avant notre ère au IIIe siècle de notre ère : des prêtres aux rabbins (Nouvelle Clio)

Auteur: Simon Claude Mimouni

Broché: 974 pages

Date de sortie: September 17, 2015

Éditeur: Presses Universitaires de France

Le judaïsme ancien du VIe siècle avant notre ère au IIIe siècle de notre ère : des prêtres aux rabbins (Nouvelle Clio) par Simon Claude Mimouni est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Simon Claude Mimouni avec Le judaïsme ancien du VIe siècle avant notre ère au IIIe siècle de notre ère : des prêtres aux rabbins (Nouvelle Clio)

Pluriel et ancré dans son histoire, le judaïsme n’en obéit pas moins à une loi, la torah, dont le développement est soumis aux époques et aux territoires qu’elle traverse. Les huit siècles couverts ici sont ceux du glissement du judaïsme des prêtres à celui des chrétiens et des rabbins, du judaïsme de Palestine à celui de la Diaspora. À la suite notamment de l’échec des révoltes contre Rome, il a fallu à ce peuple forgé dans la déportation, qui ne reconnaît d’autre dieu que le sien, affirmer mais aussi – bien plus qu’on ne le croit – adapter son identité.
Dans cette somme sur le judaïsme ancien, nouant les histoires politique et religieuse, il apparaît évident que l’évolution de la religion judéenne – juive –, mais aussi de la culture et de la société qui en découlent, n’est pas le produit d’une autarcie. Le judaïsme s’est moulé dans son époque, a évolué avec elle et les civilisations qui l’ont faite. Cette histoire antique y est décryptée dans une étude qui fera date pour tous ceux qui cherchent à comprendre réellement les racines d’un judaïsme bien moins figé que l’historiographie ne l’a laissé transparaître jusqu’ici.